Follow by Email

vendredi 29 mars 2013

Plus d' 1 400 000 personnes dans la rue à Paris pour manifester contre le projet de loi ouvrant le mariage aux homosexuels.




Les champs Elysées accordés aux sportifs, aux syndicats refusés aux opposants au projet de loi.

La police, qui a des consignes strictes pour ne pas faire preuve de violence vis-à-vis les manifestants syndicalistes - y compris les gros bras de la CGT- a gazé femmes, enfants, religieux lors de la manifestation.









Les responsables politiques n'y échappent pas. Pas plus que les religieuses, pas plus que les enfants, ils ne sont des provocateurs casseurs. cf. plus bas Christine Boutin, ancien ministre et présidente du Parti Chrétien Démocrate atteinte d'un malaise après ce gazage.





C'est cela la France aux mains des socialistes. Un mépris cynique des Français ( ils annoncent 300 000 manifestants comme lors de la manifestation du 13 janvier, refusent de tenir compte de l'opposition, etc...). Il est plus que temps que les catholiques sortent d'une  neutralité trop souvent choisie pour ne pas confondre religion et politique. Le PS est porteur de projets sociétaux contraires non seulement aux Evangiles, mais aussi à la loi naturelle. Il a un programme non dit, mais bien réel, de lutte contre le christianisme.

Il est bien temps pour les catholiques créent une confédération de mouvements accordant son soutien électoral aux candidats ayant leurs convictions; une confédération, au-delà des étiquettes des partis d'opposition,  déterminée à faire barrage aux socialistes, communistes, représentants du Front de gauche et verts dont les projets sociétaux sont mortifères, qui n'ont que mépris pour notre religion et la France traditionnelle, qui ruinent le pays et qui pour certains travaillent en fait la main dans la main avec les représentants d'un capitalisme apatride et mondialiste.

vendredi 1 mars 2013

Nous reprenons  ici le communiqué de Karim Ouchikh, conseiller de Marine Le Pen. 

Pour ce qui nous concerne, nous ajoutons d'ailleurs que les églises qui ont été confisquées à l'Eglise l'ont également été avec tous les biens qu'elle possédait avant la révolution de 1989 et avec lesquels elle construisait, entretenait ces édifices, menait diverses oeuvres caritatives.

L'Etat s'était alors engagé en contrepartie à entretenir les églises. Elles le sont de façon  insuffisante sur fonds publics aujourd'hui. Certaines sont menacées de destruction car elles n'ont pratiquement jamais été entretenues; d'autres parce que leur entretien coûterait trop cher à la collectivité.

Une bonne justice dans un esprit de distinction du politique et du religieux ne voudrait-elle pas qu'on restitue à l'Eglise la valeur des  biens dont elle a été spoliée (qu'il faudrait évaluer à leur juste valeur patrimoniale en francs puis euros constants par une recherche historique sérieuse) et qu'il lui revienne à nouveau d'assurer l'entretien de ses édifices?





Communiqué de Karim Ouchikh, conseiller de Marine Le Pen à la Culture, à la Francophonie et à la Liberté d’expression, Président exécutif du SIEL

"Profitant de la complicité passive du ministère de la Culture, la mairie socialiste d’Abbeville s’apprête à démolir l’église Saint-Jacques au motif, largement contesté par les spécialistes, que cet édifice religieux menacerait de s’effondrer. Manifestement la vérité est toute autre : le refus délibéré des pouvoirs publics d’entreprendre à temps les travaux de restauration qui étaient indispensables à la sauvegarde de cette admirable église de la Somme, a précipité la dégradation d’un monument vulnérable qui avait pourtant survécu aux terribles bombardements de la Seconde Guerre mondiale.
A bien y regarder, cette coupable inertie dévoile l’existence d’une réalité accablante, soigneusement dissimulée aux yeux de nos compatriotes : fort d’un ensemble architectural remarquable comprenant 100.000 édifices, dont seuls 15.000 sont protégés au titre des monuments historiques, le patrimoine religieux français est délaissé sans honte par l’Etat et les collectivités locales, au point que 240 églises au moins, dont 13 à Paris, sont aujourd’hui menacées d’opérations de destruction.
Devant pareille atteinte à l’intégrité de notre patrimoine historique, – qui demeure inséparable de l’identité charnelle de la France, si bien célébrée par Fernand Braudel -, Marine Le Pen et le Rassemblement Bleu Marine exigent solennellement de François Hollande et de son gouvernement la mise en place immédiate, en tous points de notre territoire, d’un moratoire interdisant la destruction des édifices religieux mais aussi la programmation d’investissements publics destinés, grâce à un redéploiement intelligent des crédits alloués au budget de la culture, à préserver enfin les églises de France des outrages dont elles sont perpétuellement victimes".
HOLLANDE EN ALGERIE: 

OU LE MENSONGE HISTORIQUE, LA DESINFORMATION, LA FRANCE SALIE POUR PLAIRE AU REGIME HERITIER DES ASSASSINS ET TERRORISTES DU FLN

POUR RETABLIR LA VERITÉ, le FILM "LA VALISE OU LE CERCUEIL" qui passera peut-être là où la censure ne l'aura pas bloqué...

C'est que la vérité sur les raisons du débarquement de 1830 pour mettre fins aux razzias qui partaient d'Alger pour semer la terreur sur les côtes et mettre en servitude les européens enlevés mais aussi la vérité sur l'imposture de De Gaulle y sont décrites. Sur ce De Gaulle qui arrivé au pouvoir pour garder la province Algérienne  à la France et qui a tout fait pour accorder l'indépendance aux terroristes alors même que l'armée française avait gagné sur le terrain,  puis laissé les Européens se faire massacrer ou enlever après les accords d'Evian en ordonnant aux militaires français de ne pas intervenir. Tout y est, y compris la honteuse fusillade des manifestants pacifiques pour l'Algérie française de la rue d'Isly par nos militaires et les Harkis désarmés et laissés aux couteaux du FLN ( seuls quelques-uns ont pu venir en France grâce à des militaires désobéissant aux ordres de De Gaulle.

Le film peut être commandé par exemple sur le site d'Amazo.

Quelques reportages et informations sur ce film peuvent par ailleurs être vus sur internet:
 reportage34.skyrock.com





 Mais écoutons HOLLANDE et rétablissons la vérité: